Le Festival de musique Les Vieilles Charrues à Carhaix

Qui aurait cru que le plus grand festival de France aurait lieu chaque année à Carhaix, en plein centre du Finistère ? Et c'est pourtant plus de 200 000 festivaliers qui rejoignent chaque année les terres d'Armorique pour quatre jours, à la mi-juillet. L'occasion de voir défiler les plus grands noms de la scène musicale, sans aucune restriction de style. Car le festival de musique Les Vieilles Charrues cultive une atmosphère conviviale, où un concert d'électronique succède à un set de rap ou à de la chanson française. On s'y retrouve dans une atmosphère à la fois festive et ouverte à tous, dans le parc du château de Kerampuil, un immense espace vert de 104 000 m2. En 2017, Kery James y côtoyait Phoenix, Renaud ou encore Manu Chao : un savant dosage d'ancien et de nouveau qui fait du festival un événement à ne pas rater pour les amoureux de musique.

Et si l'on file aux Vieilles Charrues pour ses scènes gigantesques et ses prairies noires du monde, c'est aussi un excellent moyen de visiter les splendides côtes de Bretagne.

Un hôtel à Belle Ile sur mer pour assister au Festival des Vieilles Charrues

Le parc naturel de l'Armorique est à deux pas, Quimper à moins d'une heure de voiture. Et si l'on met le cap au sud, en direction du Morbihan, à travers la presqu'île de Quiberon, on aperçoit au large les côtes de Belle-Île en mer. On quitte ainsi l'animation joyeuse du festival de musique Les Vieilles Charrues et sa musique entêtante pour les paysages préservés et la douceur océanique d'une île mythique.

Situé sur Belle-Île en mer, à deux pas de l'eau, bénéficiant d'un panorama extraordinaire, le Castel Clara est un point de départ ou un point d'arrivée idéal pour les festivaliers. La musique du vent et des vagues, les couleurs de la mer et du ciel, auront simplement remplacé les projecteurs et les basses des Vieilles Charrues. Avec son complexe spa, cet écrin de confort au milieu de la nature insulaire sauvage offrira toutes les joies de la relaxation à ses oreilles meurtries. Pour le festivalier qui quitte la Bretagne turbulente et conviviale des terres intérieures, ce cadre maritime et envoûtant, en osmose avec le paysage, fera un parfait contraste pour une expérience totale.